Aprés avoir fait le tour des solutions de recharge chez soi, il est temps d’aborder la recharge sur les bornes publiques, celles qu’on trouve souvent à proximité des grandes surfaces ou chez les concessionnaires et qui proposent la gratuité (ou pas) de la recharge, mais aussi celles, plus puissantes, que l’on trouve généralement dans les stations services.

Il est important de distinguer les bornes en Courant Alternatif (AC) de celles qui sont en Courant Continu (DC):

La recharge en DC se fait via les prises CCS ou CHAdeMO de la voiture. En effet, la batterie, qui stocke du courant continu, n’a pas besoin du chargeur embarqué dont le travail consiste à transformer le courant alternatif en courant continu : le courant est transmis directement à la batterie. Pour des raisons de sécurité et de normes, les points de recharge DC ont le cable de recharge qui est rattaché à la borne et proposent les deux types de connecteurs : CHAdeMO et CCS.
Généralement, ces types de prises peuvent accepter des puissances très élevées, de l’ordre de 50 kW à 100 kW et même jusqu’à 350 kW (ionity). A la Réunion, en dehors de rares exceptions de bornes en 50 kW chez certains concessionnaires, les bornes de recharge rapide en DC offre une puissance de 24 kW, en CHAdeMO ou en CCS.
Il est important de bien s’informer sur le type de prise proposé : si vous avez une borne en prises CHAdeMO ou CCS, alors c’est une borne en DC.

Depuis début 2021, des bornes de recharge en DC ont été déployées dans certaines stations-service ENGEN. Ces bornes proposent une prise T2 en 22 kW ainsi qu’une CHAdeMO et une CCS en 24 kW. Pour des raisons de puissance, les bornes peuvent accueillir simultanément 2 véhicules dés lors qu’une seule prise DC est utilisée , c’est à dire 1 voiture sur P2 en AC et 1 voiture sur CHAdeMO ou CCS en DC.

Les bornes en Courant Alternatif, s’apparentent à celles que vous pouvez trouver chez vous à une différence notable qu’elles sont souvent en Triphasé.L’objectif n’étant pas de faire un cours sur les avantages et inconvénients du Triphasé, je ne rentrerai pas dans les détails. Il faut néanmoins comprendre, pour simplifier, que le courant ou tension Triphasé est conduite par 3 fils, tandis que le monophasé est transporté par 1 seul fil.Concrètement cela signifie que le monophasé peut délivrer une puissance de 7,4 kW en 32A et le triphasé délivre 22 kW en 32A, c’est à dire 3 fois plus et pour du 16A, le monophasé délivre 3,7 kW contre 11 kw pour le triphasé. Ces éléments sont important pour comprendre la recharge de votre véhicule.

La recharge en AC s’apparente à la recharge à la maison. Elle se fait via un connecteur T2 qui se raccorde d’un coté à la voiture et de l’autre à la borne. C’est un cable que vous devez avoir dans votre voiture.Les bornes peuvent délivrer jusqu’à 22 kW et c’est là que se trouve l’ambiguïté. En effet, pour délivrer 22 kW, cela signifie qu’elle est en Triphasé sur 32A. Idem pour les 11 kW, qui sont des triphasées en 16A.
Pour autant, votre véhicule ne pourra peut être pas disposer de toute cette puissance. En effet, qui dit AC, dit transformation en DC via le chargeur embarqué, qui se trouve derrière la prise T2. La plupart des voitures électriques disposent de chargeur embarqué monophasé limité à 7,2 kW, parfois moins (6,6 kW pour la Nissan LEAF ou 3,6 kW pour de rares modèles).
La Renault ZOE se distingue par son chargeur embarqué triphasé pouvant traiter jusqu’à 22 kW.
Lorsque vous chargez sur une borne qui propose 22 kW sur un connecteur T2, alors on est en présence d’une borne Triphasée en 32A. Chaque phase pouvant véhiculer jusqu’à 7,4 kW, le chargeur embarqué monophasé pourra charger jusqu'à 7,4 kW et pour un chargeur embarqué Triphasé, jusqu’à 22 kW. Certains véhicules proposent une option de chargeur embarqué Triphasé (E-208 en 11 kW).

Enfin, vous trouverez aussi régulièrement, des prises Schuko (standard) permettant de brancher son CRO ou un chargeur portable 16A. Les puissances sont celles du chargement en 10A ou 16A (2,3 kW ou 3,6 kW).

ps : de nombreux modèles de véhicules avec un chargeur de 11 kw dépassent la limite des 3,6 kW sur les bornes monophasées en couplant les phases et sont capables de recharger à 7 kW.

Bonnes charges … et le mieux reste quand même lorsqu’on #chargechezsoi